Que fait le Centre en pratique ?

Son travail repose sur une méthodologie rigoureuse structurée autour de l’idée que l’éthique appartient à tout le monde et justifie une discussion collégiale et pluridisciplinaire.

Un binôme de consultants, en général un médecin et un non médecin, rencontrera individuellement les différentes personnes concernées par la décision, pour relever l’ensemble des informations utiles au débat et comprendre les positions et les arguments de chacun.

La situation est ensuite présentée et discutée par un staff composé pour moitié de soignants (médecins, infirmières, psychologues, etc.) et pour moitié d’experts en sciences sociales et humaines (juristes, philosophes, sociologues, etc ) ou autres représentants de la société civile.

Cette discussion approfondie et pluridisciplinaire permet d’identifier les différentes dimensions de la décision et de les éclairer au mieux pour chacun. La teneur des débats est ensuite portée à la connaissance des protagonistes. C’est à eux que revient la décision finale. Le Centre d’éthique clinique n’est jamais par lui-même décisionnaire.